About

Coucou à celles (ceux ?) qui me connaissent déjà et merci de me suivre pour cette nouvelle aventure qu’est Worpress ^^

Et puis bien sûr, bienvenue aux nouveaux qui découvrent mon blog et pour lesquels une présentation s’impose 🙂

Alors voilà, j’ai commencé ce blog il y a déjà quelques années déjà parce que je voulais perdre du poids et que je cherchais une sorte de « journal de bord » pour me motiver, noter mes idées, mes recettes, etc.

Mon premier post date d’avril 2010 exactement, vous pouvez retrouver toutes mes archives : ici  ^^
(Au fur et à mesure, je transfèrerais les articles les plus « importants » sur la nouvelle plateforme afin de regrouper l’essentiel ici :-))

Au début, j’ai un peu pataugé, cherché mes marques… J’ai essayé plusieurs régimes, sans succès, au contraire même.

Et puis un jour, je suis tombé sur le blog de Pensées de Ronde, et plus particulièrement sur ses entretiens avec le Docteur Zermati.

Intriguée, je suis allée acheter son bouquin à ce fameux docteur : « Maigrir, sans régime ».

« Pfff n’importe quoi ! » je me suis dit. Mais oui, je l’ai quand même acheté (ne cherche pas, je suis une femme).

Très vite, je me suis rendue compte qu’il ne s’agissait pas d’une méthode miracle (pas tout à fait) mais plutôt d’une manière de vivre et de penser (ne pars pas, ce n’est pas une secte, je t’assure) : réapprendre à manger, à interpréter ses sensations de faim et de satiété, à ne pas exclure certains aliments parce qu’ils sont qualifiés de trop gras, trop sucré, etc.

Comme je l’ai dit, j’avais déjà fait des régimes, en me privant de sucre, de graisse, de féculent, … Alors oui j’avais perdu quelques kilos mais dès que j’arrêtais, je me jetais sur tout ce que j’aimais mais qui était normalement proscrit… Et l’idée de repartir pour un tour un entamant un énième régime me déprimait et me faisait manger encore plus : je faisais des réserves avant de me priver à nouveau.

Sérieusement, qui parmi vous n’a pas connu ça ? Il n’y en a pas beaucoup, j’en suis certaine !

Il faut l’avouer, je n’ai jamais été obèse mais quand j’ai vu des photos de moi après le réveillon de Noël 2010 et les 70 kilos s’afficher sur ma balance (pour 1m63), j’ai eu un déclic !

Et quand j’y repense, je suis vraiment heureuse et soulagée d’avoir eu ce déclic assez tôt.

Je me suis donc appliquée à suivre les principes du Docteur Zermati et principalement : m’écouter, ne manger que quand et si j’ai faim et ne pas me priver si j’ai envie d’un carré de chocolat ou d’une pizza.

Au début, je l’avoue, j’ai également compté les calories que j’avalais de manière journalière, allant jusqu’à peser tous mes aliments au gramme près.

J’avoue ce n’est pas vraiment compatible avec l’idée de la vie saine et de l’alimentation équilibrée mais j’avais besoin d’en apprendre un peu plus. Je me suis donc rendue compte qu’avant tout ça, j’avalais bien plus de 2.000 calories par jour (ce qui est normalement prescrit pour une femme sans grande activité physique).

Je me suis également aperçue que le lendemain d’un grand repas, au restaurant par exemple, si je faisais l’effort d’être à l’écoute de mon corps et de mes sensations, j’avais beaucoup moins faim et ma consommation de calories diminuait alors considérablement.

Bref, mon corps compensait mes écarts de conduite (à comprendre ici comme un repas gargantuesque ou tu sors de table en ne sachant presque plus bouger et non pas comme le fait d’avoir mangé 3 carrés de chocolat en dessert).

Finalement, j’ai arrêté de compter les calories et je me suis contentée de conserver un mode de vie sain et équilibré.

J’ai perdu 15 kilos et souvent, quand les gens me demandent en combien de temps, j’ai du mal à répondre car tout ça s’est fait de manière posée et naturelle.

Si je conserve mon blog aujourd’hui, c’est parce que conserver une bonne alimentation quand on a une vie active et qu’on doit jongler entre le boulot, le ménage, la vie sociale, etc. ce n’est pas toujours facile et ça demande énormément d’organisation (et je ne parle même pas quand on a des enfants !)

J’avoue parfois, il m’arrive donc de craquer ! Mais la différence, c’est que je ne craque plus parce que je me prive depuis très longtemps, mais bien parce que je suis fatiguée. Et je peux tout à fait m’octroyer une pizza, des frites ou une deuxième (voire troisième) part de gâteau sans culpabiliser parce que je sais que tout cela sera régulé dans les prochains jours.

Vous pourrez ainsi remarquer, au fil de mes menus, que le week-end je suis généralement plus relax : je fais moins attention à mes repas et j’en profite pour me faire plaisir (et puis il faut dire aussi que les repas entre amis ou en famille se succèdent :p).

Je conçois bien que le résumé de mes menus journaliers n’est pas la partie la plus intéressante de mon blog. Toutefois, cela me permets de garder un journal de ce que je manger et ainsi d’avoir une vue d’ensemble de mon alimentation.

J’espère sincèrement que mon blog vous plaira et s’il pouvait vous aider dans votre démarche de perdre du poids, j’en serais la plus heureuse.

Je vous dis à bientôt ^^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :